Évaluatrices des programmes de transition pour les IFE

Équipe d’examen

L’examen d’agrément comprend une visite sur place effectuée par une équipe de pairs évaluatrices. Une évaluatrice chevronnée assume le rôle de chef d’équipe et de première évaluatrice parmi ses pairs. Le nombre d’évaluatrices au sein d’une équipe (habituellement deux) dépend du nombre d’unités d’enseignement et de programmes de formation en sciences infirmières.

Rôle des évaluatrices

Les évaluatrices sont un composant clé de la crédibilité et du succès du programme d’agrément de l’ACESI. Elles recueillent des données qui leur permettent d’évaluer le respect des normes par les programmes de transition pour les IFE, après quoi elles soumettent un rapport de leurs résultats au Bureau de l’agrément de l’ACESI (BAA-IFE). Enseignantes expérimentées recommandées par les dirigeantes de leurs écoles respectives, les évaluatrices complètent une formation donnée par l’ACESI. Elles représentent ensuite l’Association tout en participant au processus d’agrément, en plus de signer un formulaire qui fait foi de leur engagement aux politiques et aux procédures d’agrément, qui exigent notamment une conduite professionnelle et éthique, ainsi que le respect et la confidentialité de la propriété intellectuelle du programme.

Choix des évaluatrices

Chaque année, l’ACESI accepte des candidatures d’évaluatrices potentielles, de manière à maintenir un bassin de professionnelles qualifiées, formées et parlant l’anglais, le français ou les deux langues. Les évaluatrices doivent satisfaire aux critères suivants :

  • être membre à plein temps d’un corps professoral de sciences infirmières ou retraitée d’un tel corps professoral depuis trois ans ou moins;
  • avoir récemment participé à un programme de transition pour les IFE à titre d’enseignante ou d’administratrice;
  • posséder au moins trois ans d’expérience en enseignement des sciences infirmières dans un programme de transition pour les IFE;
  • détenir au moins une maîtrise en sciences infirmières;
  • être disposée à prendre part au processus d’agrément pendant au moins deux années consécutives.

Les évaluatrices sont ensuite sélectionnées pour subir des examens spécifiques tenant compte de leur expérience en matière d’agrément et de leurs compétences linguistiques. De plus, il leur est habituellement interdit d’œuvrer au sein d’un programme dans la même province que le programme en revue, vis-à-vis duquel elles ne peuvent non plus se placer en toute autre position de conflit d’intérêts.

Programme d’orientation pour les évaluatrices

Les candidates qui répondent aux critères susmentionnés doivent entreprendre un programme d’orientation pour les évaluatrices. L’ACESI offre une formation générale en ligne sur l’agrément, élaborée par l’Association des agences d’agrément du Canada (AAAC), ainsi que des modules de préparation des évaluatrices, dans le cadre d’un programme donné à distance, en temps réel et dans les deux langues officielles. Les évaluatrices reçoivent également de la documentation concernant leur rôle.

Les compétences exigées comprennent :

  • la capacité à être objective et respectueuse des différences;
  • la capacité à observer, à poser des questions, à analyser des éléments d’information et à résumer ceux-ci par écrit en de brefs énoncés factuels;
  • la capacité à jumeler des données probantes aux normes, aux descripteurs et aux éléments clés;
  • la capacité à fournir une rétroaction éclairée et constructive;
  • un engagement à l’amélioration de la qualité de la formation en sciences infirmières;
  • un comportement éthique;
  • la connaissance du processus d’agrément et l’engagement vis-à-vis de celui-ci;
  • une maturité professionnelle.

Formulaire de candidature pour les évaluatrices